Venir en Guinée :
Avant le départ, il convient de se munir d’un visa (ambassade de Guinée en France : 51, rue de la Faisanderie - 75116 Paris - Tél : 01.47.04.81.48 - Fax : 01.47.04.57.65) et de posséder un carnet international de vaccination (le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire, il peut être fait au Centre international de vaccination d’Air France à Paris, ou en province).

Votre billet d’avion (Europe - Conakry)
Il vous en coûtera entre 1.000 et 2 500 € pour un aller-retour en vol direct, classe éco (durée du vol : 6 heures).

D’une manière générale, il est conseillé de prendre un aller-retour sur un mois, vous n’utiliserez pas le retour mais le billet vous reviendra moins cher qu’un aller simple. Air France, et SN Brussel sont les seules compagnies qui assurent un vol direct au départ de Paris ou Bruxelles.

Pour les vols avec une escale comptez deux heures de plus sur la durée du vol.

Attention les enregistrements les jours de vol aux comptoirs de l'aéroport 4 heures avant le départ uniquement. 

Mais Conakry est également desservie par : 

En direct : Vols au départ        En direct : Vols à l'arrivée

- La Royal Air Maroc Certaines villes de France  via Casablanca (comptez 10 heures de vol) + les attentes à Casablanca (vol de nuit, attente parfois longue).
- Sénégal Airlines  – Dakar, http://www.senegalairlines.aero/nos-horaires Site : Horaires 
- ASky

A l’arrivée :
Dès la sortie de l’avion, FAITES PREUVE DE VIGILANCE !
Des indélicatesses sont toujours possibles, suivez la filière officielle (police, santé…). Vous n’avez pas à verser quelque argent que ce soit à qui que ce soit…

Si vous n’êtes pas accueilli(e), prévoyez un peu d’argent liquide, vous pourrez changer au bureau de change de l’aéroport. Ne changer qu’une petite somme, les taux de change pratiqués dans les aéroports d’une manière générale sont peu avantageux.
Vous pourrez alors prendre un taxi. Le compteur n’existe pas : il faut donc discuter du tarif. Compter environ 25.000 francs guinéens le jour et le double la nuit pour aller de l’aéroport au centre ville. Attention tous les taximen ne connaissent pas la ville… Si vous n’avez pas de point de chute... consulter notre rubrique Se Loger